CV ET LETTRE DE MOTIVATION : COMMENT SE VENDRE EFFICACEMENT ?

Nous avons tous une idée précise de notre parcours mais en parler ou retracer les éléments pertinents dans un CV ou une lettre de motivation est bien plus délicat. Cela suppose de bien se connaître et maîtriser les tenants et les aboutissants de son parcours. Bon nombre de candidats se ruent encore dans la rédaction de leur document sans avoir une vision claire de leur valeur ajoutée. Et pourtant, réaliser un bilan personnel et professionnel s’avère souvent payant.

Dans notre article précédant nous avons parlé de comment postuler à une offre d’emploi. Il serait dommage de vouloir se vendre et ne pas savoir comment postuler. Lire COMMENT POSTULER A UNE OFFRE D’EMPLOI ?

Un inventaire préalable est nécessaire

Faire le point sur sa situation actuelle et passée permet de mettre à plat ce que l’on a entrepris jusque-là, identifier ses ressources et compétences clés, cibler son repositionnement professionnel et faciliter ainsi l’élaboration de candidatures.
Vous devez donc dresser la liste de vos connaissances et expériences. Passez en revue vos formations initiales et continues en notant les points importants de ce qu’elles vous ont apporté et appris. Détaillez ensuite votre parcours en décortiquant chacune de vos expériences. Listez vos missions et responsabilités, les résultats obtenus, vos réussites et échecs.

Notez tout ce qui vous vient à l’esprit. Des formations de 3 jours, des expériences d’une semaine ou des activités extraprofessionnelles peuvent tout à fait corroborer votre projet et apporter plus de poids à votre candidature.
Ce travail de remémoration et d’investigation est primordial pour vous réapproprier votre trajectoire professionnelle et trouver par la suite les éléments pertinents pour le poste recherché et le petit plus pour faire la différence.

Une offre de service ciblée

L’inventaire terminé, il s’agit de clarifier votre projet professionnel et préciser votre offre de service. Redéfinissez vos objectifs selon un certain nombre de critères importants pour vous : situation géographique, horaires, mobilité, opportunités professionnelles, désirs, contraintes personnelles, …. A partir de là, faites un premier tri dans les annonces et entreprises ciblées. Pour éviter de perdre votre temps et votre énergie dans une quête inutile, ne postulez que si votre profil correspond à 80% ! Avant de passer à l’étape cruciale de rédaction, sélectionnez les points clés que vous souhaitez développer. Essayez de trouver pour chacun le plus qui vous distingue de vos concurrents, votre valeur ajoutée pour réussir dans ce futur environnement !

La règle des 3 C

Après avoir déterminé votre offre de service, appliquez la règle des 3C : clair, concis, concret.

Etre Clair :

Le recruteur ne passe que très peu de temps par candidature. Assez rapidement, il doit être capable de comprendre votre parcours et retrouver les informations qu’il recherche : en quoi le poste vous intéresse ? Pourquoi cette entreprise ? Qu’est ce qui le pousserait à vous embaucher plutôt qu’un autre candidat ? Quelles sont les qualités requises pour ce poste ? Les compétences pour réussir cette mission ? Quelle est votre valeur ajoutée ? Ne mettez en avant que les éléments qui intéressent le recruteur.

Etre Concis :

Trop d’information nuit à l’information ! Vous devez donc être capable de synthétiser les informations utiles pour le poste. Ecrivez des phrases courtes et adoptez un style simple et direct. Adressez-vous à votre interlocuteur comme s’il ne connaissait rien de votre métier.

Etre Concret :

Appuyez vos dires sur des éléments factuels. Très apprécié par les recruteurs qui y voient une capacité à prendre du recul sur vos expériences, n’hésitez pas à donner des exemples, des chiffres, des résultats qui vont dans le sens du poste à pourvoir. Pour réussir, ne perdez pas de vue l’objectif final de votre démarche : susciter la curiosité de votre lecteur pour défendre votre candidature en entretien! Le recruteur doit, à la lecture de vos documents, entrevoir l’adéquation de votre profil à son besoin. Toutefois n’en faites pas trop. A vouloir aborder trop de questions, le recruteur perdra le fil de votre propos. Gardez à l’esprit qu’il ne dispose que de 30 secondes pour décider du sort de votre candidature

Une fois que tout cela a été bien assimilé, nous nous lancerons dans la rédaction proprement dite du Curriculum Vitae dans le prochain article.

Laisser un commentaire